Denier de l’Eglise, Casuel, Quête ?

13 décembre 2017

Personne ne vivant d’amour et d’eau fraîche, chaque catholique est invité à participer à la vie de l’Eglise, tout simplement.

Participer à la vie de l’Eglise, c’est tout simple, et c’est normal ! car si le Don de Dieu est gratuit, les hommes que sont les prêtres, les séminaristes, ne vivent pas désincarnés, flottant entre ciel et terre, livrés à la Béatitude éternelle. Chacun de nous est bien content de trouver une église chauffée en hiver, une salle d’aumônerie chauffée également, heureux d’avoir un harmonium qui fonctionne pour accompagner les chants, un prêtre toujours disponible pour les Sacrements...

Pour commencer, quelques lectures pour éclairer notre lanterne et nous faire réfléchir un peu :
Le tabou et l’argent

Deux articles qui datent un peu, mais qui restent d’actualité :
L’Eglise et l’argent

L’argent est-il un mal nécessaire ?

Ci-dessous, vous trouverez la page du site web de notre diocèse d’Avignon présentant un certain nombre d’informations sur le sujet :

Diocèse d’Avignon : les ressources de l’Eglise

Et, en résumé, un petit tour des différentes ressources de l’Eglise, accompagné de quelques vidéos.

Le Denier de l’Eglise, encore appelé Denier du culte :

Depuis 1905, date de la Loi de séparation des Eglises et de l’Etat, c’est la 1e des ressources de l’Eglise. Elle est remise une fois par an par les catholiques, elle est destinée aux prêtres et aux laïcs en mission.
Loi du 9 décembre 1905 : Article 2
« La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l’Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes. »

Quelques vidéos pour comprendre :
Comment l’Eglise de France se finance ? (video 1mn38)

Le Denier de l’Eglise (video de 52mn)

Le casuel :

Offrandes faites à l’occasion des baptêmes, mariage et funérailles ; chacun est toujours libre et donne en conscience. C’est un appel à la générosité des chrétiens qui demandent soutien et service spirituel à l’Eglise, et souhaitent que cette présence continue.

La quête :

C’est une offrande faite par les fidèles au cours de la Messe.

Offrande de Messe(s) pour un défunt, un proche, une intention particulière :

La Messe n’a pas de prix. Cette offrande est une libre participation du fidèle à la subsistance des prêtres. L’offrande conseillée est de 17 euros pour une Messe.

Offrande de cierges :

Beaucoup d’entre nous aiment venir prier auprès d’une statue de Marie, ou d’un saint particulier. A cette occasion nous allumons un cierge, ou une veilleuse, qui traduisent la Lumière de Dieu qui éclaire notre humanité. Nous participons également, par notre offrande, aux frais de la paroisse.

Les dons, legs, assurance-vie :

Servent à former, enseigner, rénover, financer...

Pour terminer, n’oublions pas l’homélie de notre pape François à saint Marthe en novembre 2015 :
"L’Eglise ne doit pas s’attacher à l’argent et au pouvoir"