ANAK Tnk - Appel

5 novembre 2020

Parce qu’en ces temps troublés nous sommes chacun touchés au coeur.

« A manille, on ne va pas mourir du coronavirus, mais on va mourir de faim » disent les plus pauvres de Manille

Dernier courriel reçu au 4 novembre 2020 :
"Alors que nous débutons en France notre seconde période de confinement, la situation à Manille est dramatique avec un confinement total de près de 8 mois sans discontinuer.
C’est le plus long confinement du monde, et il se poursuivra au minimum jusqu’à la fin de cette année.
A la fondation les enfants restent confinés dans les foyers en permanence. Les employés se relaient de manière extraordinaire à leur côté depuis le 15 mars. Le taux de chômage a explosé et la situation dans les bidonvilles est tragique, le seul repas journalier de certaines familles est celui que nous distribuons dans nos centres de jour."

Pour ceux qui ne le connaissent pas, l’Abbé Matthieu Dauchez est prêtre à Manille, directeur de la fondation Anak-T

A lire dans La Vie ICI

Pour ceux qui souhaiteraient en savoir un peu plus :