Les jeunes...que faire ?

1er mai 2018

Don Bosco meurt le 31 janvier 1888 à Turin, il y a 130 ans.Il est canonisé en 1934, et Jean-Paul II le proclamera "Père et Maître de la jeunesse" en janvier 1988.


J’ai revu dernièrement le film "Jean Bosco, une vie pour les jeunes", un très beau film que je vous recommande. Ce qui m’a touchée le plus, c’est son Espérance, cette Espérance qu’il arrivait à faire passer aux jeunes pauvres et désespérés de son temps. Or, je constate qu’aujourd’hui en 2018 beaucoup de jeunes vont mal ; pas tellement matériellement, mais plutôt intérieurement - on a tendance à dire facilement dans notre temps "psychologiquement". Ce n’est pas faux, mais est-ce tout ?

Il peut exister une croix dans le coeur, silencieuse et profonde que seule La Confiance guérit, une confiance qui dure, patiente et déterminée, une confiance "au-delà de tout". Cette Confiance a un nom, Jésus, Le Christ. Don Bosco le savait, il s’est laissé être médiateur, juste médiateur, mais pleinement médiateur, entre Dieu et les jeunes. Il a laissé passer La Lumière.


Je vous propose deux textes du pape François, en fichier joint, en haut à droite de cet article, sur le thème de l’éducation des jeunes.

Le pape François recommande pour les adolescents, une « alphabétisation socio-intégrée », une éducation qui soit « basée sur l’intellect (la tête), les affections (le cœur) et l’agir (les mains) ».
Le pape explique plus précisément : « Il convient d’enseigner à penser ce que l’on ressent et ce que l’on fait, à ressentir ce que l’on pense et ce que l’on fait, à faire ce que l’on pense et ce que l’on ressent. C’est-à-dire intégrer les trois langages.


Un vieil Indien Cherokee racontait la vie à ses petits-enfants...
Il leur dit : Je ressens un grand tourment.
Dans mon âme se joue présentement une grande bataille.
Deux loups se confrontent.
Un des loups est méchant : il est la peur, la colère, l’envie, la peine,
les regrets, l’avidité, l’arrogance, l’apitoiement, la culpabilité,
les ressentiments, l’infériorité, le mensonge, la compétition, l’orgueil.
L’autre est bon : il est la joie, la paix, l’amour, l’espoir, le partage,
la générosité, la vérité, la compassion, la confiance.
La même bataille se joue présentement en vous,
en chacun de nous, en fait.
Silencieux, les enfants réfléchissaient... Puis l’un d’eux dit :
" Grand-papa, lequel des loups va gagner "  ?
Le vieux Cherokee répondit simplement :
"Celui que tu nourris".

Une vidéo avec Mgr David Macaire aux JMJ 2016 :

Il existe de nombreux mouvements issus des différentes sensibilités spirituelles pour les jeunes dans l’Eglise :


Et des groupes de musique qui chantent l’Amour de Dieu,


Des camps de vacances pour tous les âges,


et le Pélé VTT dans notre diocèse !

Avec toujours la présence du scoutisme, lieu formateur pour construire sa personnalité en apprenant à vivre ensemble :

L’apprentissage de la vie en groupe
Vivre le service
Apprendre la responsabilité

Groupe de Saint Paul Trois Chateaux  :
Virginie Suzzoni
Mail : virginie.suzzoni(a)laposte.net
Site internet : sgdf-sp3c.fr

Groupe de Bagnols-sur-Cèze :
HUGUET Stéphane
Tel : 0609150670
Courriel : cdgb.ceze@gmail.com

Groupe Charles de Foucauld d’Orange :
125 Chemin Nogaret, 84100 Orange
Tel 04 90 34 99 73

Voici pour notre nourriture quelques liens :

Voici trois articles, qui sont sur le site don bosco :

Et le site du père Verlinde, qui peut éclairer bien des consciences. Il y a sur le forum des réponses de l’Eglise à bien des questions - et cela ne concerne pas que les jeunes ! :

Plus spécifiquement sur les jeunes et les médias