Les Chrétiens d’Orient

7 janvier 2018

Patrimoine

Le site « narthex »édité par la Conférences des évêques de France est consacré à l’art sacré (patrimoine et création).
Voici la présentation de la Saison culturelle du Patrimoine chrétien en Orient 2018-2019.
Pour ceux qui iront faire un tour sur Paris, voici la Patrimoine catholique oriental sur Paris présenté ici

Etude

  • Une étude de Jean-François Colosimo (Philosophe, théologien, président de l’Institut orthodoxe de Paris et directeur des éditions du Cerf) « La France et les chrétiens d’Orient, dernière chance », que vous pouvez lire en ligne au format PDF directement à partir de la page.

Vidéos

Pour mieux comprendre historiquement les chrétiens syriaques 

Qui sont les chrétiens de rite syrien  ? Le tour de la question :

 


Et en replay sur France Culture les podcasts de Sébastien de Courtois concernant les Chrétiens d’Orient.
Les deux dernières émissions de décembre 2018 nous parlent de l’Eglise en Inde.

Associations

L’Oeuvre des écoles d’Orient, association fondée en 1856 par des laïcs, était destinée, à l’origine, à secourir les enfants du Liban.
C’est en 1858, suite à la reconnaissance par le pape Pie IX, qu’elle va s’élargir et devenir «  L’Oeuvre d’Orient  ».

Trois missions, dans 23 pays actuellement :

  1. Education
  2. Soins et aide sociale
  3. Action pastiorale

Vous pourrez découvrir sur ce site la diversité des Eglises d’Orient, et leur situation.

Interview du père Jacques Mourad, détenu 5 mois par Daesh en Syrie.(vidéo de 30mn)
Carême 2017 : Témoignage du père Mourad. (vidéo 13mn)

L’AED (Aide à l’Eglise en Détresse) soutient vigoureusement les chrétiens d’Orient.

SOS Chrétiens d’Orient, association d’intérêt général, apolitique.
"L’association témoigne de la vocation supérieure de la France : retisser le lien avec les chrétiens d’Orient. Devoir qui n’est pas simplement humanitaire, mais aussi culturel et civilisationnel.

Vatican II

Du Concile Vatican II un «  Décret sur les Eglises orientales catholiques  » :
 [...]5. L’histoire, les traditions et les nombreuses institutions ecclésiastiques attestent hautement combien les Églises orientales ont mérité de l’Église universelle [5]. C’est pourquoi, non seulement le Concile témoigne à ce patrimoine ecclésiastique et spirituel l’estime et la louange qui lui sont dues, mais encore il le considère fermement comme le patrimoine de toute l’Église du Christ. C’est pourquoi il déclare solennellement que les Églises d’Orient, tout comme celles d’Occident, ont le droit et le devoir de se gouverner selon leurs propres disciplines particulières. Celles-ci, en effet, se recommandent par leur vénérable ancienneté, s’accordent mieux avec les habitudes de leurs fidèles et semblent plus adaptées pour assurer le bien des âmes.[...]

Le pape François appelle à ne pas mépriser les autres chrétiens.